Translate

French Arabic Bulgarian Chinese (Simplified) English German Greek Italian Japanese Korean Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Turkish Vietnamese

Visitors Counter

353106
TodayToday158
YesterdayYesterday348
This_WeekThis_Week506
This_MonthThis_Month7801
All_DaysAll_Days353106

 

 

 

 

 

CLAUDY KHAN

PARIS   FRANCE

Email : claudykc@yahoo.fr

Site internet : http://claudykhan.com/-/

Facebook : https://www.facebook.com/claudykc?fref=ts

 

 

 

 

DOSSIER DE PRESSE.pdf

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Y4Q2dt1S0AM

 

 

BIOGRAPHIE

 

Issu de trois continents, (Afrique : Congo, Europe : Belgique, Amérique latine : Brésil) Claudy Khan est ce qu’on appelle un multiculturel, un métis qui vit en harmonie avec ses différents mélanges et cette différence se ressent dans sa quête qui demeure hétéroclite, dogmatique voir suprasensible.

 

Tel un spéléologue dans ses fouilles, le « prophète de l’art », comme certains le nomment, est un baroudeur des temps passés et futurs, qui cherche au plus profond de son être, ces moments qui expriment les différentes vies  ou expressions qui nous ont précédés et qui nous effleurent afin de nous accompagner tout au long de notre pèlerinage terrestre.

 

En effet, l’artiste en véritable explorateur dépourvu de tous conditionnements et attaches, s’inspire autant du visible que de l’invisible et puise dans cette source intarissable, non seulement des ressources incommensurables d’inspirations, mais  va chercher dans les entrailles de ses visions mystérieuses, ce que les autres n’avaient pas décelés, ni même imaginés.

 

Cependant, il les fait apparaitre sur ses toiles comme une évidence qui nous aurait échappé au détour d’une vie encombrée par le foisonnement des préoccupations quotidiennes.

 

Une interpellation de l’âme sur le futile, le nécessaire et l’essentiel est perceptible dans la profondeur de ses oeuvres.   

Ses révélations étranges d’univers méconnus, nous propulsent en symbiose dans une valse de couleurs et nous transborde pour une évasion de rêves sans limites ni langueurs.

 

C’est partant de ce principe que l’artiste va ouvrir son esprit pour happer ce monde irrationnel en matérialisant des scènes de vie que lui dicte son âme et confirmant ainsi : Tout est unité et rien ne se perd.

 

Lorsque l'on regarde ses œuvres, ce que l'on ressent avant tout, c’est l’ostensible réalisme de la pureté  des couleurs et la symphonie des mouvements cosmographiques dans une évasion universelle.

 

Les couleurs qui semblaient s’opposer auparavant, se réconcilient dans une harmonie insolente pour une parade carnavalesque aux accents tropicaux depuis les temps pharaoniques à l’Esperance expérimentale pour galvaniser le spectateur et le pousser à regarder au-delà de ce qui parait. 

 

On pourra tout aussi l’associer à un explorateur de l’ astral  qui palpe et transcende des visions inédites dans un monde éthéré excellant ainsi dans le traitement et   dans le rendu  des scènes de vies passées, existantes et à venir. Il crée des lumières qui reflètent et diffusent une sorte de sérénité dans une complexité de couleurs et de formes tout autant variées qu’insolites. Dans un silence bienfaisant, admirer ses œuvres éveille des émotions et une transcendance métaphysique.

 

Dès l’Age de 9 ans, il sait déjà ce que sera son futur, prendre sa destinée en main avec la volonté de recréer un monde selon sa perception des choses, est plus qu’une certitude et se fera dans les larmes. En effet pour imposer ses choix, il devra se battre contre l’égide paternelle dans une famille bourgeoise  ou le mot « artiste « a une connotation péjorative.

 

Pour réaliser son rêve, il devra entrer dans la très prestigieuse Académie des Beaux-Arts  Saint Luc de Kinshasa dirigée à l’époque par le célèbre et honorable frère Lafarge. C’est ainsi que tout en recevant sa formation, il devra aussi chercher à l’intérieur de lui- même ce dont la providence l’a doté et l’exprimer sans phares ni fioritures dans les premières toiles qu’il vendra pour subsister.

 

IL se distingue dans un univers qu’il va conquérir encore adolescent face à des marchands d’art voraces dont la vénalité annihile les artistes au détriment de l’épanouissement de leurs talents. Mais c’est sans compter sur la ténacité du jeune artiste qui armé d’une audace sans précèdent, va commencer par organiser lui-même ses propres expositions avec succès et révéler a l’Elite du pays, une beauté artistique qui fera son chemin jusqu’à s’installer dans les grandes demeures des quartiers chics de la ville et ce jusqu’au palais présidentiel.

 

La peinture de Claudy Khan transcende les esprits et c’est ainsi qu’il devient une incontournable référence  dans la pléiade d’artistes de son pays. La qualité, l’originalité de son travail et le sérieux avec lequel il élabore ses toiles va lui conférer une réputation de féru de la vénusté. Ce travail émérite va payer et sa renommée va traverser les frontières, car l’artiste sera sollicité dans les lieux les plus prestigieux.

 

Les spécialistes de l’art vont découvrir un courant nouveau qui allie le figuratif et l’abstrait dans un surréalisme féerique. Cependant, pour faire plaisir à ses parents, il va entreprendre des études d’architecture à l’université de Nantes France en 1978 tout en poursuivant sa carrière artistique. Ce qui lui permettra de découvrir de nouvelles techniques et ainsi par la même occasion peaufiner davantage sa passion.

 

Sa première exposition personnelle en 1984 a été suivie de nombreuses autres, à Paris, à travers la France et à l'étranger couronnées de succès et de plusieurs 1er prix.

 

Claudy Khan est aussi un artiste multisectoriel qui est autant à l’aise en peinture, en sculpture et en musique. Raison pour laquelle Il n’est facile de le caser dans un définition artistique. C’est avant tout un créateur qui cherche à aller là ou les autres se limitent, dans une créativité des plus rares et surprenante.

 

 

PARCOURS

 

1974-1978

 

Académie des Beaux- Arts St LUC de Kinshasa


 

1979-1984

 

Ecole d’Architecture de Nantes (UPAN)

 

1995-1996

 

Création des Cours d’Arts Plastiques ‘’ ARTKHAN CREATION ‘’

 

1987-1990

 

Professeur d’Arts Plastiques de la Société des Pastellistes de France

 

1994-1998

 

Création de la Société ‘’ARTKHAN CREATION’’

 

 

NOMINATIONS

 

Meilleure Découverte Artistique de l’Année 1983 (Elima/Kinshasa-Zaïre)

 

1er Prix de la ville de Blois ‘’La rue aux artistes’’


 

1er Prix des Pastellistes de France (Paris)
1er Prix Goya (Paris)

 

Prix du Public, Concours du Lion’s Club International

 

1er Prix France-Guyane(Nantes/France)

 

 

EXPOSITIONS  PERSONNELLES ET COLLECTIVES

 

2013

 

Exposition à l’espace Cardin Paris 8eme France.
2013 Expositions au deuxième salon des arts contemporain Espace Catherine Paris, 16 ieme arrondissement- France

 

2012

 

Expositions à L'Espace Kameléon à Paris France
2011- Exposition permanente à la Galerie ALPHA-CADRES Pointe noire Congo

 

2010

 

Exposition  galerie Palanca Kinshasa Rep Dem du Congo

 

2009

 

Exposition permanente à la Galerie ALPHA-CADRES Pointe noire Congo

 

2008

 

Exposition au Cercle Golf de Kinshasa Congo Démocratique

 

2004-2006

 

Galerie Palanca (Kinshasa/RDC)

 

1999

 

Exposition Sénégal (Invité d’Honneur à Dakar par le Gouvernement du Sénégal)

 

1997-1999

 

Espace Expo Toit de la Grande Arche à la Défense (Paris) 1995 Hôtel de Ville de Paris
1993 Galerie Gaïa (Paris)

 

Galerie Dierickx (Bruxelles) Exposition à Air Zaïre (Bruxelles) Expo à Maastricht (Hollande)

 

‘’Figurations et Critiques’’ au Grand Palais (Paris) Participation au Salon d’Osaka (Japon)

 

Hôtel Sheraton Athènes (Grèce)
Salon d’Automne Grand Palais

 

Salon du Louvre ‘’Les Pastellistes de France ’’(Paris)

 

1987-1989

 

Galerie Black New Art (Paris)

 

1986

 

Galerie Ariane à La Baule (France)

 

1984-1985

 

Espace Bernard Gassier (Paris)

 

Salon d’Art International de Nantes

 

Centre International d’Art Contemporain (Paris)

 

Salon d’Hiver en Picardie (Amiens-France)

 

Galerie Bernier (Nantes)
Galerie Suffren (Nantes)

 

1983

 

Galerie Isagalma (Paris)

 

1982

 

Salon Renault (Kinshasa/Zaïre)

 

1981

 

Galerie Bernier (Nantes)


 

1977

 

Salon de l’Hôtel Okapi (Kinshasa/Zaïre)

 

1976 -1978

 

Salon de l’Académie des Beaux-Arts (Kinshasa/zaïre)

 

 

.