Translate

French Arabic Bulgarian Chinese (Simplified) English German Greek Italian Japanese Korean Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Turkish Vietnamese

Visitors Counter

491945
TodayToday468
YesterdayYesterday528
This_WeekThis_Week468
This_MonthThis_Month8803
All_DaysAll_Days491945

 

 

 

 

 

DENYS de SOLERE

78510  Triel sur Seine

FRANCE

Tel . : 01 39 70 50 55

Site :  Who’s Who  Art  Club International

 

 

  

 

BIOGRAPHIE

 

Né en 1931 à Neuilly-sur-Seine.

 

Dès son enfance, il suit des cours à l’école d’Art Martenot.  À 14 ans, il dessine à l’encre de chine les séries « La Guerre des paysans », « Gargantua », « La légende des siècles », épanouissant sa passion du dessin.

 

En Alsace , Paul Spindier, son parrain, lui ouvre son atelier et Denys de Solere trouve ainsi son premier climat intérieur.  Il poursuit de longues années d’études d’architecture à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, et la gravure en taille douée avec Edouard Goerg.

 

Il réalise entre 1952 et 1956, une série de grands dessins, c’est le « Chemin de Croix » , qui sera transposé 30 ans plus tard dans l’Art du Gemmail etprendra une place définitive dans la gigantesque basilique souterraine de Lourdes en 1981.

 

Puis, il commence le cycle des manifestations artistiques avec sa première exposition personnelle en 1957 à la Galerie Laura Vincy à Paris.  Depuis, il expose régulièrement en France et à l’étranger, et obtient de nombreux prix et distinctions, dont le Prix de la Fondation Blumenthal en 1956 et le Prix International du Gemmail en 1984.

 

Ses œuvres se retrouvent aux musées de Strasbourg, du Vatican, de Cincinnati (USA) et aux musées du Gemmail.

 

Il expose au musée du Luxembourg à Paris ses 30 peintures monumentales, oratorio pictural sur l’œuvre du testament de R. Malherbe-Navarre « Prélude à l’Apocalypse »

 

 

 

L’ARTISTE

 

Ses techniques principales sont l’huile ou l’encre. Ses sujets principaux figures et imaginaire.

 

Expositions personnelles principales, à son Atelier à Triel-sur-Seine (France), Galerie Aktuarius – Strasbourg (France), Musée du Luxembourg (Paris, France), Galerie Façade (rue Beaubourg, Paris)…etc………….

 

 

 

JUGEMENT CRITIQUE

 

« Une création inspirée, une thématique éternelle.  Dès le premier contact, Deny de Solere nous place devant une peinture réellement mystique.  « Les Transfigures » - car il s’agit bien ici une vision qui dépasse l’image, représentant de véritables chocs..

Et, quand il délaisse l’encre l’artiste utilise les couleurs, avec magnificence pour démultiplier son œuvre; il se sert de celles-ci dans un sens quasi spirituel, jouant surtout de l’or, de l’argent, du bleu, un bleu profond.

Leur confrontation dégage une impression d’au-delà, d’étrangeté palpable, tangible. Les teintes sacrées multiplient l’impact des formes, sans jamais l’étouffer, l’ensemble se renforce en correspondances infinies… »

 

Jean-Louis Jolas

 

 

 

.